accueil

Mes Chères Consoeurs, mes chers confrères,

  Depuis plusieurs années et plus que jamais depuis plusieurs semaines, le métier que nous avons choisi et que nous aimons est brocardé auprès du public, attaqué dans ses fondements même.
Nous, notaires, sommes jetés en pâture à l’opinion public, sur la base de données globales et approximatives, ne reflétant en rien la situation réelle, notamment celle des jeunes notaires.

  Nos institutions ont vocation à parler au nom de tous les notaires de France, et donc, aussi, en notre nom. Cependant, force est de constater que les jeunes notaires ne sont pas représentés au sein de nos plus hautes instances. Comment alors prendre en compte leurs aspirations ?

  Depuis quelques temps, nous sommes nombreux à essayer de faire entendre notre voix, par le biais des réseaux sociaux, et pour certains en prônant des réactions plus vigoureuses que celles proposées par les instances.
Menées individuellement, ces actions ne seront pas efficaces et se retourneront probablement contre leurs auteurs. Plus que jamais, l’unité fera la force.

  C’est pour cette raison que l’association des jeunes notaires de France a été créée; pour se rassembler afin de faire entendre la voix des jeunes notaires de France ; pour être une force de proposition afin de mettre en œuvre l’inéluctable adaptation de notre profession ; pour donner  aux jeunes notaires l’information et l’aide dont ils ont besoin.

  L’association n’a pas vocation à être un contre pouvoir à nos institutions ou organisations professionnelles déjà existantes, mais à être le porte-voix  des jeunes notaires auprès d’elles.
L’association n’a pas vocation à opposer jeunes notaires et moins jeunes notaires, mais à prendre en compte les spécificités de la situation (notamment financière) des jeunes notaires.
L’association n’a pas vocation à opposer la Province et Paris, mais à rassembler tous les jeunes notaires, nos différences étant une des richesses de notre profession.

  Comme vous le constaterez, notre conseil d’administration essaie d’être représentatif des jeunes notaires : des notaires individuels, des notaires associés, des notaires salariés, des notaires employant moins de 10 personnes, des notaires employant plus de 100 personnes, des notaires de province, des notaires de Paris.

  Notre légitimité ne viendra que du nombre de nos adhérents.

  Groupons-nous, structurons-nous, pour faire entendre la voix des jeunes notaires de France, et devenir un interlocuteur incontournable.

  Vive le notariat, vive les notaires.

Pour le Conseil d’Administration, Le Président.